Tuto d’une Fée : comment tenir un blog !

Haha, comment je vous ai bien eu hein …

Bah oui, c’est encore moi, FairyDesFolies, de la boutique du même nom que vous pouvez retrouver ici : FairyDesFolies sur A Little Market et sur mon blog perso FairyDesFolies est Mademoiselle Rêve

Et là, vous vous demandez forcément ce que c’est que ce bazar (je n’ai pas le droit de dire « bordel » sur le blog de la Fabrique) …

C’est simple.

Cette semaine, je suis de garde sur le blog, non seulement je m’occupe d’ouvrir les fenêtres et de faire la poussière mais en plus, j’ai dû animer la page Facebook des Fées que vous pouvez découvrir ici

Lundi le petit mot de présentation, mardi la Shopping list, mercredi le portrait, jeudi le produit phare, vendredi les liens pour me trouver et samedi … le tuto !

Donc voilà, nous sommes samedi.

Et je fais le tuto.

Je réalise donc une sorte de mise en abyme, vous savez, comme quand vous lisez un livre qui raconte que quelqu’un est en train de lire un livre. Ou que vous rêvez que vous êtes en train de rêver.

Plus sérieusement, je me suis dit que même si je n’étais pas la plus légitime pour parler d’un blog, j’avais quand même une sacré longévité avec Mademoiselle Rêve   qui s’approche des 6 ans maintenant. Et qui tourne plutôt bien, comme un blog, avec ses moments forts et ses périodes de calme.

blog Mademoiselle Rêve stat

Avoir un blog, mais pourquoi faire ?

Il n’y a pas de secret quand on veut booster ses ventes, s’appuyer sur un blog c’est quand même super ! En ce qui me concerne j’avais un blog bien avant de lancer FairyDesFolies (sinon mon blog se serait appelé FairyDesFolies … d’ailleurs j’imagine aisément pouvoir modifier ça dans les mois à venir) et je ne m’interdis aucun sujet, c’est aussi ce qui a fait décoller mon blog et exploser mes statistiques.

J’y ai raconté mon permis de conduire, j’ai fait des billets quasi quotidiens pendant ma troisième grossesse, j’ai aussi commenté des films dont tout le monde se fichait et parlé de tous les régimes que j’ai essayé.

Un blog ça s’entretient, c’est comme un frigo, il faut le remplir et le nettoyer de temps en temps.

Le remplir, ça peut sembler facile. Mais il y a plusieurs sortes de blogueuses*

Qui sont ces blogueuses qui surfent sur la vague ?

[NDLR : *blogueuses : je vais utiliser le féminin, parce que la majorité des blogueurs sont des femmes et la quasi totalité des créateurs-blogueurs sont des femmes, et puis c’était la journée des Droits de la Femme, ça fait dédicace.]

Les blogueuses *carpe diem* comme je les appelle (faites moi penser à déposer le concept) et dont je fais partie, qui sont les blogueuses qui bloguent quand elles veulent, une fois par jour, semaine, mois et sur le sujet qui leur plait à un moment donné.

Il y a les blogueuses *organisées* qui publient quotidiennement (ou du moins très régulièrement). Elles sont faciles à reconnaitre les billets sont planifiées en avance et souvent sur plusieurs semaines et toujours à la même heure. C’était mon cas il y a encore quelques mois.

Et il y a les blogueuses *vahiné* (là encore, faites moi pensez à déposer le concept) ce sont les blogueuses de vacances, celles qui ont une vie bien remplie et qui n’ont pas forcément le loisirs de se poser 2h par jour sur un ordi pour rédiger un article. Autant en semaine vous ne les croiserez pas (peut être un rapide « coucou je sors de réunion je vais chercher les nains, bisous » à 20h sur Twitter les soirées fastes) autant en vacances ou en week end, vous pourrez lire leurs prouesses parfois démentielles comme « comment survivre à Nigloland un 15 aout » ou encore « j’ai posé ma journée pour faire les Soldes, je me sens comme un samedi de juillet à Disneyland, 2h d’attente pour essayer une jupe ». Mais je vous rassure, ces blogueuses ont aussi des côtés très attachants qu’il faut découvrir, comme organiser un planning tournant par tâches, par enfants et leur célèbre billet du dimanche soir sur le musée qu’ils ont visité en famille aujourd’hui le Louvre, demain Orsay.

Savoir parler de son blog

La règle pour avoir un blog qui marche, c’est bien sur le référencement. Il se fait assez facilement et naturellement si on publie régulièrement, avec un bon titre, avec de bons mots clés, un billet qui a du corps (qui dépasse 300 mots) et qu’on va pouvoir relayer. Bah oui, ça ne sert à rien de poster un super article sur l’avant première du dernier Star Wars à 4h du mat’ si personne ne s’en rend compte …

Quand on peut, on programme son article, idéalement, à l’heure du lever ou du coucher. Il y a les blogueuses qui lisent au petit dej’ (6h/7h) et celles qui y consacrent leurs soirées (21h/22h). A défaut d’arriver à programmer une heure correcte, n’hésitez pas à relayer aux heures « chargées » des réseaux sociaux. Vers 8h du matin (le pic avant le départ à l’école) vers 12h30/13h (la pause déjeuner au boulot) et le soir (17h30, après les devoirs mais avant les douches et 20h45 avant le film du soir).

Attention, ça ne sert à rien de balancer le lien de l’article dans le vide. il faut travailler les mots, donner envie aux lecteurs de cliquer.

  • devenir blogueuse influente ? Un rêve à portée de main : http/liendelarticle/
  • vous rêvez de bloguer ? lancez vous grâce aux conseils des Fées ! http/liendelarticle/
  • comment bloguer et surtout quoi ? Des pistes, des idées : http/liendelarticle/

Bien sur il y a des astuces pour avoir un peu de reconnaissance dans la blogosphère (monde des blogueurs). Par exemple plus vous commenterez les articles des autres blogueurs, plus ils vous commenteront, on se rend assez facilement la pareille. Quoi que certains sont connus pour leur « je blogue mais je ne lis pas » mais ça, on le découvre sur le tas.

Savoir donner envie de lire son blog

Un blog, ça se construit, avec des catégories, avec des liens, avec des références, avec un joli design (je sais, le mien est à refaire, mais celui de la Fabrique est joli non ?) et surtout, pas de fautes d’orthographe (chez les Fées certaines relisent, au cas où … et moi je suis plutôt du genre passoire, c’est vous dire si elles vont encore avoir du boulot!)

Un bon article de blog, c’est d’abord visuel. Il faut essayer de proposer une ou plusieurs photos, bien cadrées, bien mises en valeurs, avec un fond ni passe-partout ni agressif pour la rétine (pensez aux lecteurs épileptiques) et un texte justifié, bien aéré (imaginez si j’avais écrit un bloc indigeste … hein ? Qui a dit que c’était le cas ? Sortez immédiatement, et sans claquer la porte s’il vous plait)

Si ces chaussures ne vous rappellent rien, alors vous devriez fouiller mon blog, je vous raconte tout sur le jour où je les ai commandé…

Pensez toujours à vos lecteurs, adressez vous à eux, liez le contact, établissez une proximité, une complicité. Si vous avez de l’humour, mettez vous à l’aise, imaginez que vous parlez à des amis, racontez leur les choses comme vous aimeriez les lire, dans une bonne ambiance détendue, autour de cakes salés et de mojito avec un petit De Bussy en fond sonore…

Ambiance Weight Watchers, vous venez diner ?

Je n’ai pas la prétention d’avoir un super blog (je le redis, au cas où certains seraient arrivés en retard) mais il fonctionne autant qu’il me plait.

Sachez utiliser votre blog, mais n’en faite pas un panneau d’affichage publicitaire pour autant !

Achèteriez-vous un abri bus pour coller des affiches ? Non, parce que normalement c’est pour vous abriter en cas de pluie quand vous attendez le bus. Mais si jamais vous pouviez en faire une seconde utilisation, histoire de faire double emploi, de rentabiliser, alors pourquoi pas, mais ne perdez pas de vue votre objectif premier.

Lequel est-ce ?

Et bien, ça ne dépend que de vous.

Quand j’ai ouvert Mademoiselle Rêve, j’ai voulu avoir une sorte de cahier, un journal, un truc pour raconter des trucs, parce que dans la vie réelle (In Real Life comme disent les jeunes) je n’ai pas un univers social hyper développé, sachez-le. Bref, j’ai utilisé mon blog ensuite pour appuyer ma boutique, ce qui ne m’empêche pas de parler de bien d’autre chose.

Vous devriez vraiment venir voir mon blog …

Un blog, ça peut être votre vitrine publicitaire si vous le souhaitez mais attention, dites vous bien que ceux qui vous lieront, ne seront pas des lecteurs qui viendront pour votre style littéraire. Vous drainerez un public de passage, lié à vos créations, à votre style créatif. Comme quand on s’abonne à la newsletter de H&M pour avoir les dernières sorties de fringues.

C’est votre choix personnel, si vous avez envie de raconter autre chose que vos créations, vous avez à mon avis tout intérêt à ouvrir un blog, à vous raconter, à vous dévoiler, et de temps en temps, puisque vous allez parler de vous, vous pourrez présenter vos créations. Le public qui vous suivra découvrira plusieurs facettes de votre personnalité.

Ainsi entre votre talent pour les créations en fimo et votre dévouement écologique, vous pourrez vous faire une jolie place dans la blogosphère. Suivez donc Amélie, pour l’exemple.

S’il y a des règles à respecter dans la blogosphère, il y a surtout des choses à éviter.

Gare aux polémiques !

Par exemple, la polémique. Bien-sur on adore tous les combats de catch féminin. Mais sur internet un petit désaccord peut prendre des tournures d’exécution publique à coup de tomates périmées. Évitez de prendre position sur les sujets « difficiles » (trop tôt du moins, laissez vous le temps de vous faire une super bande de lecteurs qui sera prêt à vous défendre jusqu’à l’échafaud) mais n’hésitez pas à argumenter si vraiment vous avez envie de développer un sujet délicat.

Il faudra apprendre à accepter qu’on parle de vous. Ainsi, un article qui plait sera relayé une ou deux fois, mais si vous avez attisez les foudres de je ne sais quel penseur de la blogosphère alors là vos statistiques pourraient passer de 5 à 500 lecteurs en 12h. A vous de jouer le jeu ou pas. Certaines blogueuses sont connues pour leurs polémiques… Mais ont elles quelque chose à vendre elles ? Je ne crois pas…

Moi je vends des pare-pipi, si jamais …

Non, tout le monde ne vous aimera pas. Il faut être prêt à l’accepter. Quand on blogue, quand on écrit, quand on se déshabille, c’est comme dans la vie, il y a des gens à qui ça plait (beaucoup) et des gens à qui ça ne plait pas (et qui vont vite pour le faire savoir). N’ignorez pas la critique. Vous allez apprendre d’elle (pas forcément sur le moment, j’avoue, parfois c’est douloureux) mais vous en sortirez grandit, avec des bons conseils (ou pas, mais si c’est une critique gratuite, ne vous donnez pas la peine de souffrir inutilement pour elle)

Si vous souhaitez ouvrir un blog dans l’idée qu’il puisse être au service de votre boutique, alors soyez vous même, c’est ce que les lecteurs préfèrent, quelqu’un de vrai, avec des vrais morceaux de blogueur dedans.

Blogueusement vôtre,

Votre dévouée,

@FairyDesFolies

Publicités

10 réflexions sur “Tuto d’une Fée : comment tenir un blog !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s