La création au service du handicap

Depuis quelques années, le dépistage néonatal de la surdité s’est généralisé en France, et les parents n’ont rien à débourser… Pourquoi ? Je ne le sais pas, mais la question m’intrigue , m’interpelle, et me laisse coi …

Même si ce n’est pas le sujet de mon article, je me dois quand même de pointer du doigt ce phénomène, et de vous faire vous interroger vous-même sur le but, ou plutôt la cause de cette généralisation. Le monde des Bisounours n’existant pas (enfin si, bien sûr !!! Juste, je ne l’ai personnellement pas encore trouvé !! )… pourquoi l’état prendrait-il à sa charge ce dépistage ? Pourquoi ce dépistage systématique lui couterait-il moins cher qu’avant? N’y aurait-il pas par hasard de plus en plus de sourds ????? Et quelle en est alors la cause??? (Mutation spontanée par-ci? Produits chimiques par-là????) Résultat de recherche d'images pour

N’avez-vous donc pas remarqué que les opticiens proposent de plus en plus d’appareils auditifs ? N’avez-vous pas vu ces nouvelles boutiques « Audiotruc », « Surdipaf » ou « Sonoplouf » qui poussent à droite à gauche ? Bref, le sujet de l’article n’est pas tellement là, mais depuis que j’ai plongé dans le vif du sujet, ces questions me hantent !!!!

La création au service du handicap…

Je suis créatrice, mais je suis surtout maman. Mon fils ayant développé une surdité, diagnostiquée vers 2 ans ½, mon esprit créateur ne pouvait pas décemment « ne rien faire pour lui »… Il a d’abord eu des prothèses auditives (oui, les mêmes trucs que Mamie Jeannette !!) parce que c’est la loi… Il faut passer par là, même si les résultats des tests montrent que ce ne sera pas suffisant pour récupérer assez d’audition, et espérer que notre enfant oralise… Parce que oui, nous voulions que notre enfant oralise !!

On a donc attendu 6 mois…. Juste le temps… que 6 mois passent en fait… avant de pouvoir lui faire poser des implants cochléaires… Si vous ne connaissez pas, il est temps de vous renseigner, vous aurez l’air moins cloche lorsque vous en verrez… parce que vous en verrez !!! Les enfants sont implantés de plus en plus tôt, et pour des surdités de moins en moins profondes (même si, et heureusement, il y a des progrès aussi sur les prothèses, et qu’elles suffisent pour palier à certaines surdités !)

Les implants peuvent être proposés dans différents cas : On implante les personnes devenues sourdes suite à des maladies comme les méningites, ou des adultes ayant développé un déficit auditif « incapacitant ». Ils peuvent être installé chez les personnes âgés, comme les tout jeunes enfants (et plus c’est tôt, mieux c’est pour l’oralisation future de ces bouts de choux !).

Mais alors… Qu’est-ce que c’est ??

L’implant est un petit appareil électronique très complexe (et oui, très onéreux !) placé dans l’oreille du patient. Une longue électrode déroulée dans la cochlée reçoit des signaux électriques captés par un micro externe, et les transmet au cerveau. Un microprocesseur (A) et une alimentation (pile ou batterie) sont indispensables, et se situe dans un contour d’oreille, relié à la partie interne, grâce à un aimant (B).

Mais alors… Qu’est-ce que je vais pouvoir créer pour aider les implantés ?

Mon fils n’était pas trop petit lorsqu’il a été appareillé, et il supportait bien ces contours d’oreille. Mais lorsqu’il s’agitait un peu trop, ou qu’il courait, sautait…vivait quoi ! les processeurs se décrochaient parfois de ses oreilles… Les rouages de ma petite mécanique cérébrale se sont donc mis en marche, et j’ai imaginé lui faire un bandeau, avec des poches pour glisser les processeurs et les maintenir en place…

bandeau-pirate-sport-2

Bandeau pirate

Mon fils utilise toujours le bandeau prototype, qui a parfaitement joué son rôle…

Aujourd’hui, grâce à mon statut de micro entrepreneur, je peux faire profiter de ma création, tous les implantés qui en ont besoin… J’ai évidemment élargi la gamme, pour couvrir plus de besoins… Il y a le bandeau sport (qui facilite la vie des grands autant que des petits), le bandeau « fichu » pour les plus fantaisistes, et le bandeau avec petit nœud (pour les mini poulettes toutes coquettes)…

Mon mari m’a dit un jour « Tu produits du bonheur »… C’est un plaisir encore plus grand pour moi ! J’ai développé ces derniers temps un petit réseau social, tout spécial, de « Mamans de super sourds, avec des antennes magiques » comme on aime les appeler !!!

Et quand c’est l’une de ces mamans qui me demande de lui créer ceci ou cela, ou qui me dit qu’elle se rend compte de la chance qu’elle a de me connaitre, et de m’avoir tout près d’elle parce qu’on n’habite pas loin de la même grande ville, c’est un bonheur XXL qui ne s’explique pas ! C’est un bonheur dont je me délecte, un peu égoïstement… et auquel j’espère pouvoir gouter longtemps…

Du coup, de nouveaux projets sont à l’étude. Mon fils bien sûr, est ma principale source d’inspiration… Je ne crois pas être si prétentieuse en disant que « Qui d’autre est mieux placé qu’une maman d’enfant sourd pour connaitre les besoins, voire les contraintes, imaginer les aides qui lui simplifieraient la vie ? » Il faut le vivre au quotidien !

Mes formidables copines mamans de super sourds à antennes magiques me donnent aussi des idées, réalisables ou non, mais il est sûr que je n’ai pas fini d’avancer dans ce domaine !!! Et les bandeaux n’ont pas fini de voyager!!!! USA, Pologne, Allemagne, Italie, France…

img_3867

Article rédigée par Amandine, boutique Bois de Soluthé

Publicités

3 réflexions sur “La création au service du handicap

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s