Ces Soirées Là

Bonjour à tous c’est Sophie de la boutique Breloques de Sophie comme vous le savez je fais partie du groupe des Fées Mains, groupe de créatrices issues de la plate forme d’ AlittleMarket. Pour cette nouvelle année 2017 notre Fée Gwen nous a mis au défi d’écrire un article sur un sujet qui nous inspirait, allez assez de blabla passons au sujet de mon article.

Ces soirées là  cela vous parle ?? Oh j’imagine déjà vos réponses : Claude François, Yannick, Matt Pokora … Que nenni, moi je vous parle d’un phénomène de société qui est entrain de prendre de l’ampleur : Les SOIREES ENTRE FILLES !!

Alors attention dans cet article je ne vais pas aborder les soirées filles pour minettes de 20 ans mais celles de femmes mûres qui sont mariées et qui ont des enfants.

Il y a encore quelques années sortir entres « femmes » sans les hommes était plutôt mal vu par la société qui les montraient comme des femmes futiles, à petite vertu. Mais depuis quelques années le regard de cette même société a changé qui les décrivent maintenant comme des femmes assumant leur indépendance ainsi que leur bien être.

Pour celles qui me connaisse pas je vous fais une brève présentation je suis une femme de 43 ans, mariée, deux enfants, et travaillant dans le domaine de la petite enfance et surtout je suis une adepte inconditionnelle des soirées « filles ». Pourquoi ? Parce que tout simplement j’ai besoin de décompressé et de parler avec mes amies. Alors bien sûr j’entends les critiques de certaines personnes pensant que je délaisse ma famille, je peux vous assurer que non.

Mon retour d’expérience m’a permis de comprendre une chose très importante : une femme épanouie, qui s’amuse, et qui s’assume totalement dans sa vie personnelle est une femme épanouie et à l’écoute de son mari et de ses enfants.

Alors bien sûr je ne sors pas tous les week end , mais on essaie de programmer une soirée tous les mois telle qu’elle soit ciné, restaurant, DVD, concert ou juste se retrouver à tour de rôle les unes chez les autres.

Je ne vais pas vous mentir au début mon mari était un peu sur sa réserve par rapport à tout cela, mais au fil du temps il a pu observé ce que je vous disais plus haut : j’étais plus épanouie dans ma vie de couple. Maintenant c’est même lui qui me dit : tu n’as pas une soirée « filles » ce week end ? De plus il avoue aussi qu’il aime s’occuper des enfants alors pourquoi encore hésiter ?

J’ai pu observer aussi que les hommes sont plus ouverts sur ce sujets que les femmes.Il y a quelques semaines mon mari et moi nous avions des couples d’amis à dîner, on parlait de divers sujets et on est arrivé sur ce sujet et les maris me posaient des questions par rapport à cela donc je leur ai raconté nos péripéties et j’ai été agréablement surprise par leur écoute, ils ont même suggéré à leurs épouses de faire de même !!

Maintenant que j’ai partagé avec vous mon expérience j’espère vous avoir convaincu du bien fondé des soirées filles. On a qu’une vie alors riez, sortez, n’ayez plus peur des préjugés…

Et si je ne vous ai pas encore convaincu il me reste encore une arme à sortir  : des photos personnelles , mais attention ces photos sont riches en émotions, pleine de joie et de rires et doivent rester entre personnes qui ont la joie de vivre.

Je vous remercie de m’avoir lu et à un prochain défi .

 

305027_474957962528206_1205925103_n 11165311_10204486298094303_1211027176220156000_n 13521854_10206915614825703_5854339244187109562_n 13599844_10206915617345766_2400057913026540381_n 14232609_10207382387614731_4281746270674605506_n

 

La création au service du handicap

Depuis quelques années, le dépistage néonatal de la surdité s’est généralisé en France, et les parents n’ont rien à débourser… Pourquoi ? Je ne le sais pas, mais la question m’intrigue , m’interpelle, et me laisse coi …

Même si ce n’est pas le sujet de mon article, je me dois quand même de pointer du doigt ce phénomène, et de vous faire vous interroger vous-même sur le but, ou plutôt la cause de cette généralisation. Le monde des Bisounours n’existant pas (enfin si, bien sûr !!! Juste, je ne l’ai personnellement pas encore trouvé !! )… pourquoi l’état prendrait-il à sa charge ce dépistage ? Pourquoi ce dépistage systématique lui couterait-il moins cher qu’avant? N’y aurait-il pas par hasard de plus en plus de sourds ????? Et quelle en est alors la cause??? (Mutation spontanée par-ci? Produits chimiques par-là????) Résultat de recherche d'images pour "interrogation"

N’avez-vous donc pas remarqué que les opticiens proposent de plus en plus d’appareils auditifs ? N’avez-vous pas vu ces nouvelles boutiques « Audiotruc », « Surdipaf » ou « Sonoplouf » qui poussent à droite à gauche ? Bref, le sujet de l’article n’est pas tellement là, mais depuis que j’ai plongé dans le vif du sujet, ces questions me hantent !!!!

La création au service du handicap…

Je suis créatrice, mais je suis surtout maman. Mon fils ayant développé une surdité, diagnostiquée vers 2 ans ½, mon esprit créateur ne pouvait pas décemment « ne rien faire pour lui »… Il a d’abord eu des prothèses auditives (oui, les mêmes trucs que Mamie Jeannette !!) parce que c’est la loi… Il faut passer par là, même si les résultats des tests montrent que ce ne sera pas suffisant pour récupérer assez d’audition, et espérer que notre enfant oralise… Parce que oui, nous voulions que notre enfant oralise !!

On a donc attendu 6 mois…. Juste le temps… que 6 mois passent en fait… avant de pouvoir lui faire poser des implants cochléaires… Si vous ne connaissez pas, il est temps de vous renseigner, vous aurez l’air moins cloche lorsque vous en verrez… parce que vous en verrez !!! Les enfants sont implantés de plus en plus tôt, et pour des surdités de moins en moins profondes (même si, et heureusement, il y a des progrès aussi sur les prothèses, et qu’elles suffisent pour palier à certaines surdités !)

Les implants peuvent être proposés dans différents cas : On implante les personnes devenues sourdes suite à des maladies comme les méningites, ou des adultes ayant développé un déficit auditif « incapacitant ». Ils peuvent être installé chez les personnes âgés, comme les tout jeunes enfants (et plus c’est tôt, mieux c’est pour l’oralisation future de ces bouts de choux !).

Mais alors… Qu’est-ce que c’est ??

L’implant est un petit appareil électronique très complexe (et oui, très onéreux !) placé dans l’oreille du patient. Une longue électrode déroulée dans la cochlée reçoit des signaux électriques captés par un micro externe, et les transmet au cerveau. Un microprocesseur (A) et une alimentation (pile ou batterie) sont indispensables, et se situe dans un contour d’oreille, relié à la partie interne, grâce à un aimant (B).

Mais alors… Qu’est-ce que je vais pouvoir créer pour aider les implantés ?

Mon fils n’était pas trop petit lorsqu’il a été appareillé, et il supportait bien ces contours d’oreille. Mais lorsqu’il s’agitait un peu trop, ou qu’il courait, sautait…vivait quoi ! les processeurs se décrochaient parfois de ses oreilles… Les rouages de ma petite mécanique cérébrale se sont donc mis en marche, et j’ai imaginé lui faire un bandeau, avec des poches pour glisser les processeurs et les maintenir en place…

bandeau-pirate-sport-2

Bandeau pirate

Mon fils utilise toujours le bandeau prototype, qui a parfaitement joué son rôle…

Aujourd’hui, grâce à mon statut de micro entrepreneur, je peux faire profiter de ma création, tous les implantés qui en ont besoin… J’ai évidemment élargi la gamme, pour couvrir plus de besoins… Il y a le bandeau sport (qui facilite la vie des grands autant que des petits), le bandeau « fichu » pour les plus fantaisistes, et le bandeau avec petit nœud (pour les mini poulettes toutes coquettes)…

Mon mari m’a dit un jour « Tu produits du bonheur »… C’est un plaisir encore plus grand pour moi ! J’ai développé ces derniers temps un petit réseau social, tout spécial, de « Mamans de super sourds, avec des antennes magiques » comme on aime les appeler !!!

Et quand c’est l’une de ces mamans qui me demande de lui créer ceci ou cela, ou qui me dit qu’elle se rend compte de la chance qu’elle a de me connaitre, et de m’avoir tout près d’elle parce qu’on n’habite pas loin de la même grande ville, c’est un bonheur XXL qui ne s’explique pas ! C’est un bonheur dont je me délecte, un peu égoïstement… et auquel j’espère pouvoir gouter longtemps…

Du coup, de nouveaux projets sont à l’étude. Mon fils bien sûr, est ma principale source d’inspiration… Je ne crois pas être si prétentieuse en disant que « Qui d’autre est mieux placé qu’une maman d’enfant sourd pour connaitre les besoins, voire les contraintes, imaginer les aides qui lui simplifieraient la vie ? » Il faut le vivre au quotidien !

Mes formidables copines mamans de super sourds à antennes magiques me donnent aussi des idées, réalisables ou non, mais il est sûr que je n’ai pas fini d’avancer dans ce domaine !!! Et les bandeaux n’ont pas fini de voyager!!!! USA, Pologne, Allemagne, Italie, France…

img_3867

Article rédigée par Amandine, boutique Bois de Soluthé

Conseils des fées :Améliorer ses photos pour vendre sur le web (2) : Les retouches photos

Améliorer ses photos pour vendre sur le web (2)

La préparation et les retouches des photos

                Vous vous souvenez ? La dernière fois , nous avions vu la mise en scène et la prise des photos .

Aujourd’hui, nous allons nous attaquer à l’étape suivante : la préparation et  les retouches de la photo, avec un logiciel de base gratuit « Photofiltre » et un plugin pour « Photofiltre balance des blancs ».

Ce petit logiciel gratuit vous permet , sans trop de difficultés , de retoucher votre photo.

Mais , je vous rappelle que mes connaissances , en la matière , sont très limitées.

Reprenons où nous en étions la dernière fois.Nous avions fait notre photo :

léo11

Etape 1 : Installer Photofiltre et le plugin balance des blancs.

Avant de commencer  , vous allez pouvoir installer Photofiltre  dans sa version gratuite.

De nombreux sites le proposent sur le web.

Sur mon ordinateur, c’est la version « Photofiltre 6.5.3 » qui est installée. Mais avec les autres versions, vous ne devriez pas avoir de souci pour suivre le tuto.

Vous  allez aussi installer un plugin balance des blancs pour « Photofiltre ».

http://www.photofiltre-studio.com/plugins/plugins.htm

J’ai installé celui d’Alain Decamps.

Une fois en place , vous le trouvez dans Photofiltre dans  l’onglet filtre, module externe.

leo22

 

 Etape 2 : Recadrer sa photo.

Déjà , vous ouvrez Photofiltre et vous allez chercher votre photo: onglet «  fichier » et « ouvrir »

leo23

Comme la plupart du temps  , vous devez obtenir des photos carrées, nous allons la recadrer.

  • Vérifiez que votre curseur est bien sur « sélectionner » , à droite, dans votre boîte d’outils.
  • Sélectionnez une zone carrée avec votre curseur , la plus grande possible au départ. Vous pourrez la réduire à nouveau , ensuite , si vous le désirez, car faire l’inverse est beaucoup plus compliqué.
  • Allez dans l’onglet  « image » puis « recadrer »

leo24

Il faut vérifier que maintenant, elle soit presque carrée.

  • Allez dans l’onglet « image » puis « taille de l’image ».

leo25

leo26

La mienne fait 3425 pixels de largeur sur 3446 pixels de hauteur.

Je  m’en contente.

Si vous avez un gros écart, faites un deuxième cadrage pour enlever de la largeur ou de la hauteur.

N’oubliez pas, dans le premier article , nous avions parlé de ne pas cadrer la création trop bas pour le visuel dans les boutiques.

Donc, si vous devez cadrer plus, gardez votre marge sur le bas de la photo.

Etape 3 : Eclaircir sa photo

La photo est trop sombre. Nous allons maintenant éclaircir le fond .

  • Allez dans l’onglet « filtre » puis « module externe »
  • L’onglet balance des blancs apparaît. Cliquez dessus

leo27

La fenêtre de la balance des blancs s’est ouverte.

léo28

Comme l’aperçu automatique de la balance des blancs est coché, l’image s’est déjà un peu éclaircie.

Pour bien éclaircir le fond en blanc :

  • Cliquez sur la pipette , à droite sur la boîte d’outils
  • Cliquez , ensuite sur le fond de votre photo avec la pipette dans la zone que vous voulez plus blanche.
  • Bougez le curseur de la balance des blancs
  • Cliquez sur « ok » lorsque cela vous convient.

leo29

leo30

 

 

 

 

 

 

Etape 3 : Enlevez les défauts

Juste avant cela , j’ai recadré une nouvelle fois la photo pour lui donner la taille désirée. J’aurai moins de petits défauts à corriger et je me suis rendue compte que je n’avais pas pris la bonne !!!!!! Le lapin est flou !!

Effectivement, je vous fais ce tuto après coup. Et j’ai oublié de vous dire de bien choisir la photo la plus nette que vous ayez.

Je reprends la bonne , en sachant , que les étapes à réaliser sont exactement les mêmes.

leo31

En observant la photo, on voit nettement les bandes de papiers peints . On remarque aussi que  , sur mon carton , qui matérialise le sol , il y a de petites tâches .

Je vais vous montrer les 2 techniques différentes que j’utilise.

Il doit y en avoir d’autres mais je ne suis pas une pro…

  • Enlever des défauts avec le pinceau:

Pour les petites tâches, j’utilise l’outil pinceau.

leo32

On va enlever la petite tâche , à côté de la flèche noire.

  • Cliquez sur la pipette et cliquez sur le fond, juste à côté de la tâche. On vient de prendre cette couleur dans la palette. Avec cette technique, on met en couleur les tâches avec la couleur du fond .

leo33

  • Cliquez ensuite sur le pinceau dans la palette , sur le rond et agrandissez un peu votre taille de pinceau .
  • Allez ensuite sur la tâche avec votre curseur et coloriez-la .

 

leo34

Je fais  la même chose pour les autres tâches du sol mais , à chaque fois, il faut reprendre avec la pipette la couleur juste à côté de la tâche.

  • Enlevez des défauts avec un copier-coller:

Mon autre problème est plus important : la marque du lé de tapisserie.

Avec le pinceau, je serai en plus obligée de changer sans cesse de couleur de fond . En effet, mon image est de plus en plus foncée du bas en haut.

Je copie donc des zones complètes de fond que je colle ensuite.

  • Prenez l’outil «  sélection » ( la petite flèche).
  • Cadrez un rectangle avec le curseur le long de la bande mais sans entrer dans la zone de défauts.
  • Cliquez droit avec la souris et faites « copier ».
  • Cliquez à nouveau droit et faites « coller »

leo35

leo36

 

 

 

 

 

 

Une bande est apparue.

  • Déplacez-la avec le curseur sur la zone à cacher.

leo37

 

leo38

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà ! Regardez sur le haut de la bande, le défaut à disparu.

leo39

 

Je fais à nouveau la même chose 2 fois pour faire toute la hauteur de l’image.
On en arrive enfin au résultat final !

Vous vous souvenez ?

Je vous montre d’où nous étions partis et, là, où nous en sommes maintenant .

leo1

leo21

Quelques autres petits trucs importants :

Avec Photofiltre,  vous pouvez aussi facilement retourner légèrement votre photo si elle est un peu penchée . Vous allez dans « image  » , « rotation » et « rotation paramétrée  » C’est souvent pratique.

Ah, j’oubliais , une chose importante  pour zoomer , dans Photofiltre, il vous suffit de tourner la roulette de votre souris . (Si comme moi, vous faites partie de la génération qui en a encore une ….).

J’espère que les petits trucs et astuces de débutants de ces deux articles  pourront vous servir et vous aider à avoir de jolies images.

 

Article  conseils aux fées réalisé et mis en ligne par Mylittledecor et Etoffe et Bijoux

 

 

Les conseils des Fées (3) Améliorer ses photos pour réussir à vendre sur le web(1)

 

La mise en place et la prise de vue

Aujourd’hui , on vous parle de  l’importance des photos pour vendre  en ligne au travers de notre toute petite expérience .

Notre boutique n’a qu’un an et demi d’existence, on fait, comme on dit, avec les moyens du bord : les logiciels gratuits.

Par contre, on reste persuadé que le premier critère de vente,  sur le net, n’est pas  la création mais, avant tout, la photo représentant la création dans la boutique.

Prenons un exemple, avec le prénom Léo décoré, en vente dans notre boutique depuis son ouverture.

leo1

Première photo

leo2

Deuxième photo

Alors que nous n’en avions vendu aucun en plus d’un an, en 3 mois, avec la nouvelle photo, 7 clients nous ont acheté ce modèle  sur nos 2 boutiques en ligne et il a été mis 41 fois en favori sur notre boutique mylittledecor sur alittlemarket.

La vente de créations artisanales est de plus en plus difficile sur le web. L’importance de se démarquer commence avec le visuel. On peut avoir de superbes créations qui restent au fin fond de nos boutiques si elles n’attirent pas l’œil.

Tout au long de cet article, nous allons partager avec vous nos trucs et astuces de débutants  à coût minime pour tenter de rivaliser au mieux avec les boutiques pro qui peuvent se permettre un shooting photo réalisé par un professionnel.

 1  Améliorer ses photos pour vendre sur le web : l’appareil photo

Dans cet article, je ne m’étendrai pas sur le sujet . Je ne le maîtrise pas. Même si j’ai un bon appareil photo Canon, je suis incapable de m’en servir. Je le règle juste sur automatique .

Par contre , j’enlève le flash qui change les couleurs des créations .

Et ce que je fais absolument : je mitraille lorsque je prends des photos d’une création en me disant que  sur trente photos, j’en aurai bien une qui fera l’affaire.

C’est vrai , que si j’en ai les moyens  et le temps , j’aimerais beaucoup faire un stage pour apprendre à me servir correctement de mon appareil.

2  Améliorer ses photos pour vendre sur le net : Le décor principal

Au début, on avait commencé par accrocher les créations dans différentes pièces de la maison pour les prendre en photo. Mais il fallait souvent bouger des meubles, on n’arrivait pas à cadrer, il fallait tout réinstaller à chaque prise de  vue .

On a décidé  , dans un premier temps , de condamner un espace de la maison pour cela.

L’autre problème  est que , sauf pour celles qui sont blanches, rien ne vaut un fond blanc ou très clair pour  faire ressortir correctement votre travail.

Du coup, ni une ni deux, on a tapissé deux murs de la chambre d’amis en blanc , l’été dernier , qui sont devenus le décor principal de nos mises en scène.

La majorité de nos photos sont prises  sur ces murs.

La deuxième chose était de réussir à donner de la profondeur aux photos alors que la pièce est petite.

On y est parvenu en collant un grand bureau contre le mur et en posant dessus de grandes feuilles de carton blanc.

Bon , on triche un peu car même si  , sur certaines photos , on a l’impression de voir du sol au plafond, on  ne voit en réalité que du dessus du bureau au plafond.

bubble

Le décor

Sur la première photo non recadrée , vous avez une vue sur le fameux bureau.

Pour les créations de petite taille comme les bijoux, une simple boîte à lumière peut faire l’affaire. Vous serez plus chanceux que nous.

Parfois, certains se disent qu’ils en ont marre de ces fonds blancs . Mais si vous choisissez un fond de couleur, je vous conseille également de prévoir d’autres prises de vues de vos créations sur fond blanc et de les conserver.

En effet, nous avons été dernièrement contacté par une agence de marketing qui propose un catalogue de créations pour les magazines nationaux et , là, d’un coup, ils vous demandent vos créations en haute définition et détourées ce qui est plus facile à réaliser si vous avez déjà un fond qui n’est pas en couleur.( Surtout si comme nous, vous êtes des novices )

3 Améliorer ses photos pour vendre sur le web : la mise en scène

La mise en scène est primordiale. Elle rend vivante votre création.

Il faut commencer par se faire un stock de babioles en tout genre que l’on classe par couleur. On a fouillé les greniers de la famille, on a fait les vide-greniers , les solderies pour récupérer gratuitement ou à tout petit prix une multitude de petits objets petits animaux, vases, peluches, petits cadres , lampions,..

J’avoue me promener dans ces endroits maintenant en ne pensant plus objets mais couleurs.

Il faut noter aussi l’importance , soit de mettre un élément que rappelle le végétal ou le monde animal dans le décor pour le rendre plus vivant.

D ‘autre part , plutôt que de signer les photos, nous avons pris le parti d’accrocher un petit cadre dans le décor avec notre logo imprimé sur une couleur de fond coordonné.

leo3

Eléments de mise en scène

Mais, revenons à notre exemple !

Pour le  prénom Léo, les couleurs dominantes sont le turquoise et le marron kraft.

Les 2 éléments choisis sont un petit lapin marron et un petit cadre avec le fond imprimé maison couleur kraft.

Le verre du cadre est enlevé pour éviter les reflets sur la photo.

Trouver l’élément qui permet de visualiser la taille de la création :

Pensez aussi, dans le choix des éléments , lorsque c’est possible , de mettre un objet usuel qui permettra de visualiser la taille de votre création.

C’était assez difficile pour ce prénom , mais nous avons choisi de mettre un cadre photo standard 15cmx19cm , le petit lapin ne permettant pas cette référence.

Voici un autre exemple pour une lettre géante prise en photo à côté d’une chaise. La comparaison entre ces 2 éléments permet au client d’en connaître la taille réelle.

gmylittledecor

Même lorsque vous notez la taille exacte de votre création, s’il n’y a pas de comparaison d’échelle possible sur votre photo, vous aurez toujours des clients qui ne liront pas votre description et vous enverront un message ensuite parce qu’ils sont déçus.

4 Installer sa création  dans le décor et mettre en scène.

Vous placez ensuite vos éléments dans le décor.

Surtout , ayez en tête que votre création doit rester au centre de la photo. L’acheteur doit comprendre de suite ce qui est à vendre de cette manière.

Si vous hésitez sur leurs positionnements, vous prendrez  des photos en mettant les éléments  du décor  à des places différentes.

leo6

Voilà, tout est prêt ! Place à la photographie !

5 On centre son viseur sur la création .

On en a parlé plus haut. Je ne reviendrai pas dessus.

6 On se laisse de la marge en haut et en bas.

Prenez soin de penser que pour la majorité des visuels sur les sites de ventes , il vous faut des images carrées .

Vous avez installé  votre décor en pensant à cette présentation.

Par contre , si votre boutique de créations est sur des plateformes de créateurs  comme alittlemarket et etsy ,  ne pas positionnez pas  votre création dans le quart inférieur ou supérieur de la photo.

Sur alittlemarket, les photos apparaissent carrées sur la boutique mais elles sont rectangulaires lorsqu’elles sont présentées dans des collections , par exemple , le bas et le haut  de la photo étant supprimés.

Sur etsy, elles sont présentées sous forme de vignettes rectangulaires.

Il vaut mieux qu’un élément du décor soit coupé plutôt qu’un morceau de la création.

Nos premières créations mises en ligne sur etsy sont d’ailleurs coupées.

Voilà en visuel  à gauche l’article sur alittlemarket et à droite la même photo sur etsy.

leo9

 

leo10

 

7 Pas de gros plan en première image !

Même si on a tendance à vouloir que la création  soit visible au mieux , pas de gros plan en première image !

La création accroche plus avec une vision générale pas trop proche.

Il faut d’ailleurs , souvent, se faire violence pour suivre cette ligne de conduite.

Mais , il vous faudra  mettre un gros plan dans les photos secondaires de votre article.

leo7

Gros plan

 

leo8

Plan général

 

 

 

 

 

 

 

 

7 Photographier légèrement de côté pour donner un aperçu du relief de votre création.

Une image de face pourra être mise en photo secondaire mais pas en photo principale non plus.

La photo de face a tendance à écraser votre création.

léo12

Photo de face

léo11

Photo de profil

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, vous avez votre photo principale .

Il va falloir la cadrer, la retoucher ( en particulier pour nous , enlever les défauts liés bandes de papier peint…) et l’éclaircir.

Mais, j’ai été trop bavarde aujourd’hui.

Nous en parlerons dans un prochain article en nous servant des fonctions de base d’un logiciel de retouche gratuit «  photofiltre » grâce à un petit pas à pas.


Ces conseils vous ont été prodigué par Valérie de MyLittleDecor

Enregistrer

Enregistrer

En direct de l’amphi (1) – la communication externe

Aujourd’hui c’est Mila, de la boutique MilaCréa, et Gwen, de la boutique FairyDesFolies, qui prenons le clavier des Fées pour vous parler « gestion et marketing ». Alors il y aura plusieurs articles qui se feront suite et parfois écho. L’important pour nous, c’est de partager nos bases techniques et nos compétences marketing pour vous permettre de développer vos entreprises.

Nous vous souhaitons la bienvenue à l’inauguration de la catégorie « en direct de l’amphi » avec ce premier moment de partage (riche en émotions) axé sur la communication externe.

Comme c’est moi qui tape, je vais dire je, (c’est moi, Gwen) mais Mila me souffle souvent les fins de phrases alors ne soyez pas étonnés si elle s’incruste de temps en temps au milieu « du cours »

Je vais commencer par un peu de théorie, ce qui va sûrement saouler ceux qui savent, mais peut-être aussi passionner ceux pour qui c’est l’inconnu.

Vous êtes prêts ? On y va ?

Oui, vous pouvez prendre des notes (mais uniquement si vous avez acheté vos fournitures scolaires chez Lavande Bleue)

Les crayons trop choupi de chez Lavande Bleue

1/Quelques définitions

Une situation de communication se caractérise par plusieurs facteurs :

  • des participants à la communication (on ne communique pas seul)
  • une forme de communication (orale, écrite)
  • un sens entre les participants (unidirectionnel, bidirectionnel)
  • un objectif (un message à faire passer)

Les participants peuvent être variés :

  • fournisseurs
  • clients
  • personnel
  • etc…

La forme de la communication

Elle peut être formelle (note de synthèse, règlement intérieur, livret d’accueil, carte de visite…), c’est une communication prévue par les procédures et qui a des normes et des outils déterminés.

Elle peut être informelle (entretien occasionnel, rencontre non prévue), c’est une communication qui n’a pas de fonctionnement codé et qui laisse la plage à un réseau parallèle et spontané.

La communication bidirectionnelle :

Les participants sont en intercommunication, ils connaissent immédiatement les réactions de l’interlocuteur qui peut réagir tout de suite (entretien, conversation téléphonique, réunion).

La communication unidirectionnelle :

Le message circule dans un seul sens, la réaction de l’interlocuteur est différée (vous en me lisant, une lettre, un message sur répondeur).

L’objectif du message :

  • informer ou s’informer (collecter des informations, les transmettre)
  • donner un ordre ou fournir un travail demandé
  • négocier, motiver
  • etc…

2/ Communiquer avec des partenaires extérieurs

L’activité d’une entreprise repose sur des échanges quasi permanents avec de multiples partenaires. Les performances de l’entreprise vont dépendre de la qualité de ses échanges.

On parle de multiplicité des contacts :

  • contacts personnels et téléphoniques (prises de rdv, visites, demandes d’informations)
  • échanges de documents (lettres, devis, factures)
  • échanges de données informatisées (fichier client, catalogue informatisé)
  • communications par internet (mails)

La qualité de ces échanges repose sur 3 critères principaux :

  • La fiabilité

Il s’agit de la sécurité avec laquelle s’effectuent les communications.

Elle porte directement sur le message (clair, précis, complet, vrai) et sur le moyen de communication (surtout ne pas continuer une conversation téléphonique si vous n’avez pas de réseau, proposer de rappeler plus tard)

  • La rapidité

C’est la vitesse de transmission de l’information d’un communicant à l’autre.

C’est la garantie du traitement instantané des demandes.

Il est évident que si vous attendez 12 sonneries pour répondre au téléphone, vous allez laisser l’impression à votre interlocuteur que vous avez fait votre stage d’entrepreneur à la Caf. Soyez réactifs. Répondez aux mails rapidement, juste pour informer votre interlocuteur que vous avez reçu sa demande/proposition et que vous revenez vers lui sous 24/48/42h (vous choisissez votre disponibilité). Votre partenaire sera rassuré de savoir qu’il est au moins entendu dans sa démarche.

  • La permanence

C’est la continuité dans les relations entre les partenaires.

Il s’agit de la possibilité de joindre l’entreprise, de passer une commande ou simplement un message interlocuteur. Bien sûr vous n’êtes pas disponibles H24 7J/7 mais un répondeur peut prendre vos appels, une secrétaire peut prendre vos messages (oui, il y en a qui ont ce luxe parfois, ça arrive) et vous pouvez préparer un mail automatique en cas de fermeture de votre entreprise avec votre date de retour et les coordonnées d’un collaborateur à joindre en cas d’urgence.

3/L’ensemble de ces trois critères pérennise votre entreprise et en favorise sa gestion.

Bien sûr, pour réussir à les mettre en place et ainsi atteindre vos objectifs, vous disposez de moyens.

  • Des moyens humains :

Formez vous (faites formez votre personnel) et informez vous (informez votre personnel).

Mila vous prépare d’ailleurs un article axé sur les formations, vous en apprendrez beaucoup. D’ailleurs, j’en profite (petite page de pub) vous pouvez vous abonner au blog, vous serez ainsi informés de chaque nouvel article et ainsi vous contribuerez à votre propre formation.

  • Des moyens techniques :

Le répondeur … et oui ! Pensez à votre messagerie !!!

Je suis passée du « Salut c’est Gwen, je fais la vaisselle, je rappelle dès que j’ai fini, bisous » à « Bonjour, vous souhaitez rentrer en contact avec Gwen, elle est actuellement indisponible, laissez vos coordonnées et le motif de votre appel après le bip, merci », ce qui n’est pas encore optimal, loin de là (idéalement il faut un numéro privé et un numéro pour votre entreprise, ça permet vraiment de faire un message très pro « Bonjour, vous êtes bien à la boutique FairyDesFolies, tous nos conseillers sont actuellement en ligne, laissez vos coordonnées et nous vous rappellerons ultérieurement »

Le mail. Qui n’a pas son adresse mail spécial boutique/entreprise ? Levez la main que je vous vois, que l’on vous fasse vous lever et qu’on vous couvre de goudron et de plumes ! Un mail simple, facile à retenir. Surtout évitez les superboutique-troplaclasse-petitsprix@blablabla.fr !!!

A titre d’exemple un simple contact@boutique.fr ou boutique@gmail.com selon les disponibilités de chacun. Prenez l’habitude d’envoyer vos mails pro depuis cette boite mail, et de répondre aux mails pro par cette boite mail également. J’en connais qui sont championnes pour répondre de leur boite perso à un mail pro, la faute au transfert automatique tout ça, quand penses-tu Anne ? (Anne c’est la géniale créatrice de Theme Ta table) Quand ça arrive, rougissez un bon coup, tapez-vous sur la main et faites plus attention la prochaine fois, ou séparez complètement les deux comptes.

Les transferts financiers. Je pense qu’ils mériteront un article à eux tout seuls (tu notes Mila?) mais il est vrai que le moyen de paiement doit être le plus sécurisant possible pour votre client. Oubliez les espèces, sauf si vous êtes sur un marché. Favorisez les paiements sans frais (les virement SEPA sont gratuits) si votre client est en confiance. Optez pour Paypal si vous n’avez pas encore de compte en banque dédié à votre activité.

Bon, on va s’arrêter là pour aujourd’hui, ça fait déjà pas mal à lire, à relire, à annoter, à apprendre par cœur. Interro dans 2 jours.

Le prochain article gestion/marketing portera sur l’image de l’entreprise, son développement et sa diffusion, les action externes et internes à mener pour la valoriser.

A très vite

Gwen et Mila

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les conseils des Fées (2) – Le marketing chromatique

Bonjour à tous, aujourd’hui c’est Gwen, de la boutique FairyDesFolies, qui vient vous proposer un nouveau « Conseil de Fées ». Je vous rappelle que vous pouvez relire le précédent juste ici.

J’ai décidé de vous parler des couleurs, de l’application de chaque couleur sur votre entreprise, d’un point de vue commercial et de comment vendre plus, comment vendre mieux en utilisant les bonnes couleurs.

Collier arc en ciel – Lullaby créations

Le marketing chromatique ou l’art de la chromatologie appliqué à la vente

Vous trouverez beaucoup de références au marketing sensoriel dans les livres de marketing et les conseils sur le e-commerce. Je vais essayer d’en faire le tour avec vous aujourd’hui, vous retrouverez quelques liens à la fin de la page.

Qui a eu cette idée folle ?

William M. Marston (c’est lui le fauteur de troubles ! ) a écrit à la fin des années 20 (merde, presque 100 ans!) Les Émotions des gens normaux. Il développe ainsi la théorie du DISC. Je vous l’explique de façon très simpliste : on part du principe qu’il y a quatre profils chez les individus : Dominant, Influent, Stable, Conforme et que à chaque profil correspond une couleur : rouge, jaune, vert, bleu. Une fois que le vendeur a deviné (avec de l’entraînement ça marche à tous les coups) la couleur du « client », on adapte le discours au profil et on conclut la vente.

Bref, si l’idée de débusquer les profils de vos clients (plus facile en face à face, ou au téléphone, mais faisable par mails) vous intéresse (et découvrir pourquoi Nicolas Sarkozy est rouge) je vous ferais un petit article sur le sujet.

Les couleurs véhiculent un message

Exemple : Que nous dit le rouge ?

C’est une couleur qui va entraîner une réaction sentimentale, un sentiment d’urgence, de désir.. C’est une couleur compliquée à utiliser car elle doit être parfaitement dosée. Vous pouvez la retrouver dans la mode (Louboutin), le luxe (Ferrari) et également dans la santé (Croix Rouge).

Un sac à main rouge suscitera le désir, ramènera sa propriétaire à l’image du luxe. Le même sac à main, mais cette fois rose poudré, renverra une image complètement opposée. La cliente ne sera pas la même, elle aura d’autres attentes (par exemple : l’envie d’un sac peu voyant, discret mais classe et chic).

On sait aussi que le rouge est une couleur qui apporte de l’énergie, qui donne envie d’agir, de passer à l’action alors que le jaune est la couleur qui attire le plus l’attention. Il faut bien sûr beaucoup de patience et de tests pour trouver le bon dosage et mettre tout ça en application.

Jean-Gabriel Causse, auteur L’étonnant pouvoir des couleurs

« Les clients sont prêts à dépenser 45 % de plus dans un point de vente dont l’extérieur est rouge par rapport à un commerce où la devanture est bleue ou verte ».

Voilà, voilà … A vos pinceaux !

Ce qu’il faut retenir c’est la cohérence et l’harmonie. On vous dit que le rouge fait vendre, mais si vous faites une carte de visite rouge avec votre texte écrit en jaune, je ne peux pas vous garantir que ça va fonctionner. Tout est à étudier, à calibrer, à … apprendre.

Si vous êtes  créateur d’applications mobiles, que vous maîtrisez les nouvelles technologies, alors misez sur le bleu ! Déjà parce que c’est LA couleur de la technologie, de l’avancée industrielle et des constructeurs informatiques et qu’elle véhicule une image rassurante, de sérieux, d’entreprise organisée et humanisée.

https://www.alittlemarket.com/boutique/fairydesfolies-817891.html

Coucou, c’est Gwen !

On m’a récemment demandé pourquoi j’avais autant de rose dans ma vie, personnelle (bracelet, bijou, sweat) et professionnelle (avatar, bannière, blog). Je crois pouvoir répondre facilement que je vois la vie en ROSE, que je mets du fun et du plaisir dans ce que je fais et que ça renvoie un aspect ludique, original et punchy. Je reconnais également que le noir associé donne un côté classe et que mon univers est plus facilement adopté par des femmes que par des hommes.

Si vous savez lire l’anglais (et le comprendre) je vous invite à regarder ce tableau

Tableau et guide des émotions par couleurs

et à lire l’article qui va avec  chez TheLogoCompagny … Si vous souhaitez une traduction, je peux mettre les Fées sur le coup, just ask me.

On peut aussi (merci les statistiques et les études comparatives) prendre note que les personnes financièrement à l’aise (voire très à l’aise) n’ont pas les mêmes couleurs préférées que celles issues d’un milieu modeste. Les hauts revenus sont plus attirés par le noir, le gris, le bleu marine. Les plus modestes vont chercher les couleurs vives. Le blanc, le rouge, le noir sont les couleurs du « haut de gamme ». La couleur préférée des européens c’est le bleu, il permet de rendre un temps d’attente plus court (misez là dessus à la Poste !) et d’apaiser les esprits (haaaa la CAF … l’URSAFF …)

Le vert est la couleur sûrement la plus difficile à utiliser. D’une part, parce qu’on est dans une phase écolo-bio-nature-foret qui voit fleurir (haha) du vert partout, et d’autre part parce que c’est la couleur de la confiance, de la sérénité et de la chance. Le vert peut se glisser partout, mais préférez-le en terrain direct (sur un marché, dans une boutique, en démarchage) sur un vêtement ou un accessoire plutôt que sur vos murs ou vos cartes de visites. Surtout si vous n’avez rien de vert à vendre et que vous faites plutôt dans les boulons de voiture que dans le bois de cèdre. Pensez à l’harmonie, on vous a dit !

Hommes, femmes, même combat ?

La réponse est évidemment … NON !

Et pan ! Les grands principes d’égalité, hein…

Bon, ce n’est pas une raison pour « genrer » tout et n’importe quoi ! La brosse à dents pour femme est une ânerie monumentale (tout comme le Coca Zéro, créé pour les hommes, bu … par autant d’hommes que de femmes). Méfiez vous du rose et du violet, on peut vite tomber dans le cliché et ça peut effrayer votre clientèle.

Quelques conseils

Il faut vraiment prendre la mesure de l’importance des couleurs.

Se tromper de couleur, c’est se tromper de public.

Si vous êtes dans la construction d’une charte graphique, prenez l’avis d’un graphiste et de gens dont c’est le métier, qui ont fait des études pour ça, qui ont fait leurs preuves (demandez des références) et ne suivez pas les conseils de Tante Mireille qui a vu au Journal de TF1 que le néon revient à la mode.

Si vous hésitez entre deux couleurs, prenez toujours le ton en dessous, il vaut mieux se tromper en restant discret, que se tromper en étant trop voyant. Le bad buzz … c’est vraiment bad.

Je vous invite à découvrir le travail très complet sur les couleurs réalisé par Trinity Advise, chaque couleur y est étudiée méticuleusement.

Si vous voulez en apprendre plus, procurez vous les bouquins William M. Marston Les Emotions des gens normaux et Jean-Gabriel Causse, L’étonnant pouvoir des couleurs et allez télécharger le mémoire de fin de travail de Elhorma Ibtissam et Boudanes Hanane sur le marketing sensoriel (élaboré dans le cadre de recherche sur le tourisme), c’est le moyen de mettre le nez dans une étude de terrain disponible en ligne.

Voilà, j’espère que cet article vous a plu, j’ai explosé mon compteur d’heures de piges pour les Fées. Je vous laisse à vos palettes graphiques.

Gwen

Enregistrer

Les conseils des Fées (1) – Travailler chez soi

Bonjour à tous, je suis Mila, fondatrice de la marque MilaWithYou  et j’anime avec mon acolyte Gwen de Fairydesfolies la partie conseils Gestion et Marketing du blog de La Fabrique des fées mains ! Je vous parle aujourd’hui d’un sujet dont nous sommes tous concernés : La gestion vie professionnelle et personnelle quand on bosse à la maison 

Le travail à la maison et la société actuelle :

Les personnes qui travaillent depuis leur domicile rencontrent toutes les mêmes préjugés aux yeux de la société. Un cas tout bête qui me vient à l’esprit :

Lorsque nous sommes de sortie le soir, invités chez Pierre, Paul ou Jacques, vient toujours le moment fatidique du départ, bien souvent une phrase de ce genre sort de notre bouche :  « Allez, on y va, car le réveil sonne déjà dans quelques heures ».

Pour ma part, il sonne tous les matins à 2h30, mon compagnon part bosser à l’extérieur et je m’attèle de mon côté à mes commandes de la veille au soir, les demandes de devis etc…

Les gens ont souvent cette réaction : « Ah oui, mais tu es tranquille, tu es à la maison ».

Entre mon compagnon, qui se lève à 2h30 pour aller bosser à l’extérieur, et moi, qui me lève à 2h30, pour travailler à l’atelier à la maison, il y a tout un monde d’écart dans la réaction des personnes, alors que le fait est le même : nous nous sommes levés tous les deux à la même heure.

Le travail à la maison en France (et là, j’insiste sur ce point car dans d’autres pays cela est devenu monnaie courante) est dénigré. Que ce soit un réveil à 2h30, à 5h, 6h ou même 8h d’ailleurs, pourquoi ne pas profiter et avoir le luxe de ne pas avoir de réveil ? Le simple fait de travailler à la maison n’est pas rentré dans les mœurs ; et les réflexions du style « tu as le temps », « tu n’es pas fatigué » sont pour le moment malheureusement inévitables.

Ma collègue Sophie de Breloques-de-sophie a eu le droit l’autre jour à cette réflexion :

« Tu dois suivre les feux de l’amour l’après-midi ! » 

Mieux vaut le prendre à la rigolade mais franchement… quelle ignorance de la part de la personne qui a prononcé ces mots. Surtout quand on voit ce qu’elle fait.

Bijou headband en bronze et perles de Jade

Sinon les filles, avant de continuer mon post on s’ouvre un groupe spécial « feux de l’amour » ??? …………….. OK je sors !!!!  Je plaisante.

L’impact psychologique :

Outre le fait d’être continuellement rabaissés par la société, vient plusieurs autres points, et ça peu de monde y pense.

« Travailler à la maison, c’est bien, on peut gérer notre temps comme on le souhaite, avoir un bon équilibre entre sa vie professionnelle et personnelle… » disent beaucoup de gens ! Euh là EST le problème ! Lorsque la majorité de la population pense cela, nous, entrepreneurs, nous nous heurtons à un souci de taille :

On est continuellement sur notre lieu de travail ! On ne peut pas rentrer chez soi et se dire « ouf,  je suis rentré, le boulot c’est fini, on verra ça demain ». Non, puisqu’on VIT sur notre lieu de travail… Bon nombre de mes collègues entrepreneurs disent ne pas savoir s’arrêter (et j’en fais partie également).

Le fait d’avoir le travail à la maison est un réel souci. Que ce soit à son lancement, où il faut déployer une énergie de dingue pour se faire une place, ou lorsque l’entreprise est déjà en place mais qu’elle grandit ! Plus le temps passe et plus on a de travail, plus on prend du temps sur notre vie personnelle pour accomplir ce travail et on finit par travailler 20h par jour ! Les 35h chez les entrepreneurs n’existent pas ! Attention, je ne dis pas ça pour nous plaindre, nous avons choisi ce mode de vie, nous assumons mais cela devrait être matière à réfléchir pour les personnes qui ont souvent à la bouche les réflexions dites plus haut et qui sont bien souvent aux 35h/semaine.

Lorsqu’on est entrepreneur, on est forcément un passionné de notre travail, on a fondé notre entreprise, c’est notre bébé et il faut bien avouer qu’on a une pression monstre sur les épaules pour réussir coûte que coûte et montrer à Tata Ginette que Non Non ce n’est pas une mauvaise idée de croire en ton projet !

Les conseils pour trouver un équilibre :

  • Le premier que je peux vous donner est d’avoir une pièce dédiée au travail ! Pouvoir fermer cette porte et vous couper de tout ce qui est boulot. Cette porte fermée, vous redevenez la femme de votre mari ou la mère de vos enfants, mais plus une working girl ! 😉
  • Se fixer des horaires ! Alors là je sais, c’est difficile ! Étant de vraies passionnées, on ne sait pas s’arrêter !!! Et pourtant, il va le falloir, car au début la famille acceptera, mais viendra vite le temps des reproches de la famille proche, mari et enfants veulent vous avoir pour eux et c’est bien compréhensible. Il faut leur expliquer votre travail, bien souvent on a plusieurs casquettes en tant qu’entrepreneur, on ne peut rentrer dans le moule d’un seul métier et on doit faire face à beaucoup de corps de métiers différents, tout cela doit s’apprendre, on enchaine les formations, photos, infographie, gérer les sites internet, marketing, pub, réseaux sociaux et j’en passe… ça prend énormément de temps et d’énergie, mais il faut savoir appuyer sur pause de temps en temps ! Même si au début ça ne sera que une heure le soir pour profiter d’un repas ensemble et ensuite vous trouverez votre organisation et vous prendrez du temps pour eux. Cela se fera naturellement. Bien sûr là je parle de la famille proche, mari et enfants ! Si on commence à prendre un dimanche entier pour Tata Ginette pour son pot de départ en retraite et que le dimanche d’après Papy André vous dit « ben oui mais tu as pu prendre ton dimanche dernier pour aller voir Tata Ginette donc aujourd’hui tu peux venir me voir » là comme je dis souvent « On n’est pas couché », il faut définir nos priorités et surtout ce que ça impacte pour nous de prendre un dimanche ou une journée.

Dans mon cas, le week-end est la période la plus chargée, celle où souvent je dois faire nuit blanche pour pouvoir pallier aux commandes, alors j’ai dû couper court à tout ça rapidement même si c’est souvent difficile de savoir dire Non et surtout de voir la réaction des gens car bien sur revenons dans le contexte !

Dans leur tête ce fait un savant mélange de :

  • Elle bosse chez elle donc elle a le temps
  • Elle est créatrice de bijoux donc c’est une merde (en gros hein je résume)
  • De ce fait le constat brillant qu’ils font bien souvent : elle veut pas nous voir et du coup elle se cache derrière son soi-disant travail pour ne pas venir !

Pour le vivre, je sais que cela est compliqué à gérer mais on n’arrive déjà pas à prendre un dimanche pour nous, souffler et s’évader alors on ne peut pas faire n’importe quoi ! Derrière cette décision, c’est notre salaire qui est en jeu, nos fournisseurs à payer et le RSI ! 😉 celui là il ne nous oubliera pas à la fin du mois ! 😉 Je parle du week-end dans mon cas car c’est là que la grosse vague de ventes se fait chez moi et c’est grâce aux week-ends que je peux me verser un salaire mais ça peut être totalement un jour différent selon le domaine d’activité !

Certains d’entre vous seront plus efficaces le matin pour travailler, d’autres le soir et encore d’autres devront se fixer des horaires de bureau pour gérer l’école des enfants… Chacun trouvera son rythme et même si les débuts sont chaotiques en terme d’organisation, le temps fait bien les choses et vous trouverez votre organisation.

Ma collègue Gwen de Fairydesfolies  vous dira que son rêve le plus fou et de fermer les ordinateurs le soir à 19h et de passer toutes ses soirées entières avec son mari et ses enfants ! Un rêve qui deviendra réalité avec le temps, j’en suis sûre mais malheureusement impossible dans les débuts d’une entreprise. Allez Gwenny ça viendra ! Tu penseras à moi ce jour là ! 😉

Enfin, le point crucial, et là, je sais que vous allez me prendre pour une dingue, car on arrive déjà pas à coordonner la famille et le boulot ; et moi, je viens vous pondre un autre point, et des plus importants !! Attention :

  • Prendre du temps pour VOUS !!!

Oulaaaah, je vois vos yeux tous ronds derrière votre écran et vous vous dîtes « Mais elle est complétement folle cette Mila »

Oui je répète : Prendre du temps pour Vous ! VOUS êtes le moteur de votre entreprise, c’est grâce à VOUS que tout tourne, que les clients sont satisfaits, que les produits que vous fabriquez ou faites fabriquer plaisent et pour ça il n’y a pas 36 solutions : IL FAUT QUE VOUS SOYEZ AU MIEUX DE VOTRE FORME ! Mentale et Physique !

Alors attention, je ne vous dis pas de prendre une journée entière par semaine, pour aller en institut vous faire pouponner, ou prendre un week-end de 3 jours loin de tout. Ça, c’est souvent des idéaux que peu d’entre nous peuvent se permettre, mais juste une chose que vous aimez faire et noter cette chose dans votre agenda ! Prenez rendez-vous avec vous-même ! Une heure de sport par semaine, 10 minutes de méditation par jour, une balade en forêt de temps en temps avec le chien ! Ça peut paraitre futile mais cela est très IMPORTANT pour votre bien, et de ce fait le bien de votre ENTREPRISE !

Faire les choses pour les autres « c’est bien » diront certains, « c’est normal » diront d’autres, mais prenez un peu de temps juste avec vous-même pour être au mieux de votre forme, on ne peut pas faire d’efforts pour les autres si on ne s’occupe pas de Nous ! Un peu d’égoïsme dans un monde rempli de moules et de barrières psychologiques ne fait pas de mal !

Je vous laisse sur ces belles paroles et ne vous en faites pas le dernier point, vous n’avez pas fini d’en entendre parler car je ferai d’ici quelques semaines un post entier sur ce sujet !!! OUI OUI je suis têtue mais je le sais ! Une faute avouée est à moitié pardonnée !!!

A très vite !

Mila… ;

Enregistrer