Nom d’un chien en voilà une bonne idée !

L’une de nos fées malicieuses … (elle se reconnaîtra) … nous a mis au défi d’écrire un article de notre choix … encore fallait-il trouver le sujet …

Et puis je me suis dit pourquoi ne pas parler de nos amis les animaux !!

L’idée m’est venue car c’est un projet qui prend place dans ma famille… j’aurais pu vous parler déco, plan de table ou mariage mais le sujet du moment à la maison c’est « et si on achetait un chien ? »

Avant de passer à l’action voici quelques petites choses qu’il est bon de prendre en compte :

untitled-design

Un animal n’est pas un jouet :

Le choix de l’animal pris, on commence à parcourir le net et on voit les jolies bouilles de ces bêtes à poils. On choisit la race que l’on souhaiterait … bref on a l’impression que c’est fait … mais il faut aussi faire un retour à la réalité et se rendre compte qu’un animal, tout animal quel qu’il soit, n’est pas un jouet !!

Il est un être vivant avec ses qualités et ses défauts, ses points positifs mais aussi ses contraintes … et il convient de se poser les bonnes questions avant de faire son choix et adopter un animal qui deviendra un membre à part entière dans notre famille et qui demandera attention de notre part et soins .

Selon la race de l’animal, il peut parfois vous accompagner pendant une quinzaine d’années , voir plus … il faut que cela soit clair pour vous dés le départ.

On choisit l’animal … en fonction de lieux de résidence.

Cela peut paraître logique mais qui n’a jamais vu un husky qui vit dans le Sud ….

Un animal a besoin de confort et d’espace.

Il faut que le climat et l’habitat lui soit adaptés. Aussi petit qu’il soit, un chien a besoin de se dépenser. Il aura besoin de vous pour aller faire sa ballade tous les jours. Vous pouvez vivre en appartement avec votre chien mais il vous faudra le sortir pour ses besoins quotidiens mais aussi pour se dégourdir les pattes. On doit aussi savoir qu’un chien demande aussi plus de présence qu’un chat.

Même si les minets s’adaptent très bien en appartement, ils ont aussi besoin de se balader, de jouer et découvrir le monde qui les entourent. Agitez un morceau de bolduc et voilà votre chat qui se croit en pleine partie de chasse !

En règle générale, il faut réfléchir à ses disponibilités vis à vis de l’animal que l’on veut accueillir pour lui apporter toute l’attention qu’il mérite.

untitled-design-1

On pense à son budget …

Au delà de l’amour que l’on peut apporter à son animal, il faut garder à l’esprit que cela engage une dépense financière, plus ou moins importante selon l’animal.

Un poisson rouge ne vous demandera pas le même budget qu’un chien !

Le mieux est de calculer les frais qu’un animal engendrera. Avec internet il est assez simple de se faire une idée des prix pour la nourriture. On peut aussi contacter un vétérinaire afin de savoir quels vaccins sont obligatoires et leurs tarifs. Et puis pour certains animaux, comme pour les chats, on peut prévoir une stérilisation dont le coup varie selon le sexe de l’animal.

Et un animal, comme un humain est parfois malade… et nécessite pour cela une visite chez le vétérinaire. Il faut savoir que les frais peuvent être élevés dans ces cas là, alors on prévoit un petite réserve … au cas où.

Autant de questions à se poser pour peser le pour et le contre et orienter votre choix.

Les Nacs … des animaux à la mode

Les NACS, nouveaux animaux de compagnie sont en effet à la mode et souvent appréciés par nos chérubins.

On compte parmi ceux ci les lapins, les poissons, les rongeurs, les reptiles …

Il paraissent plus simple à adopter car ce sont de petits animaux, qui vivent souvent en cage,  mais attention quand même,  ils ont chacun leur spécificité et certains sont sujets à une réglementation stricte. Il convient de s’en renseigner avant tout achat.

Un lapin ou un rongeur, nécessite l’achat d’une caisse pour faire son habitat. Qui dit caisse … dit nettoyage de la caisse !

On ne cède pas à un caprice !

La principale chose à prendre en compte et que l’achat d’un animal est un achat plaisir certes mais il reste un achat responsable et réfléchi !!

On ne choisi pas un animal juste pour faire plaisir à ses enfants, il faut envisager ce projet dans sa globalité : quel sera mon budget pour mon animal ? Quel temps pourra-t-on lui consacrer ? Qui s’en occupera pendant les vacances ? Ai-je un endroit adapté pour l’accueillir ?

Si je dois partir en vacances mon chien supportera mieux d’aller lui aussi en vacances chez quelqu’un plutôt que de rester seul à la maison. Alors qu’un chat, lui, sera plus à l’aise s’il reste dans son environnement et qu’une personne vient le nourrir.

J’adore les animaux, et la question de prendre un animal est vraiment une question que l’on ne doit pas prendre à la légère. Pour vous en convaincre il vous suffit de vous rendre dans une SPA près de chez vous et de voir le nombre d’animaux qui sont abandonnés; parfois à cause du décès du propriétaire mais bien souvent par l’achat impulsif et irréfléchi des propriétaires ! Alors prenez le temps d’y réfléchir et vous serez alors prêt à vivre cette expérience formidable d’agrandir votre famille avec un animal de compagnie.

nous-sommes-a-la-fois-etonnants-et-etonnes-les-animaux-ne-sont-quetonnants

Et avec les enfants ?

Il faut aussi que vos enfants comprennent tout ce qui est expliqué plus haut, que l’animal n’est pas un jouet et qu’il nécessite amour et attention.

Voila une jolie façon de leur apprendre que chaque vie est importante et demande de l’implication.

Avant de craquer, vous pouvez acheter un livre traitant du sujet pour votre enfant; bons nombres d’ouvrages proposent des descriptions du mode de vie des animaux. Cela permettra à votre enfant de savoir tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.
Il existe aussi de petits journaux sur ce thème (parfois gratuits) et mêmes des hebdmadaires. Votre enfant pourra recevoir régulièrement des magazines concernant les animaux.

Et pour finir il faut que votre enfant comprenne l’enjeux d’une adoption et qu’un animal a certaines contraintes… il faudra faire sa caisse, le sortir pour faire ses besoins. L’animal pourra aussi être malade et demandera des soins … il faut que chaque membre de votre famille prenne conscience de tout cela.

C’est tout bête, mais on ne se rend parfois pas compte de l’engagement que l’on prend avec un animal, alors avant de regretter son choix, et bien il est assez simple de ce renseigner et de mûrir ce projet tranquillement… rien ne presse.

Pour conclure, rien ne sert de courir, il faut partir à point …

Loin de moi l’idée de vous faire peur, mais il faut juste prendre conscience de certaines nécessités avant d’adopter un animal.

J’aime trop les animaux pour les voir souffrir ou être malheureux. Et puis, ils nous apportent tellement, par leur présence et par leur gentillesse que la moindre des choses est de leur rendre la pareille.

Article rédigé par Anne 

Ces Soirées Là

Bonjour à tous c’est Sophie de la boutique Breloques de Sophie comme vous le savez je fais partie du groupe des Fées Mains, groupe de créatrices issues de la plate forme d’ AlittleMarket. Pour cette nouvelle année 2017 notre Fée Gwen nous a mis au défi d’écrire un article sur un sujet qui nous inspirait, allez assez de blabla passons au sujet de mon article.

Ces soirées là  cela vous parle ?? Oh j’imagine déjà vos réponses : Claude François, Yannick, Matt Pokora … Que nenni, moi je vous parle d’un phénomène de société qui est entrain de prendre de l’ampleur : Les SOIREES ENTRE FILLES !!

Alors attention dans cet article je ne vais pas aborder les soirées filles pour minettes de 20 ans mais celles de femmes mûres qui sont mariées et qui ont des enfants.

Il y a encore quelques années sortir entres « femmes » sans les hommes était plutôt mal vu par la société qui les montraient comme des femmes futiles, à petite vertu. Mais depuis quelques années le regard de cette même société a changé qui les décrivent maintenant comme des femmes assumant leur indépendance ainsi que leur bien être.

Pour celles qui me connaisse pas je vous fais une brève présentation je suis une femme de 43 ans, mariée, deux enfants, et travaillant dans le domaine de la petite enfance et surtout je suis une adepte inconditionnelle des soirées « filles ». Pourquoi ? Parce que tout simplement j’ai besoin de décompressé et de parler avec mes amies. Alors bien sûr j’entends les critiques de certaines personnes pensant que je délaisse ma famille, je peux vous assurer que non.

Mon retour d’expérience m’a permis de comprendre une chose très importante : une femme épanouie, qui s’amuse, et qui s’assume totalement dans sa vie personnelle est une femme épanouie et à l’écoute de son mari et de ses enfants.

Alors bien sûr je ne sors pas tous les week end , mais on essaie de programmer une soirée tous les mois telle qu’elle soit ciné, restaurant, DVD, concert ou juste se retrouver à tour de rôle les unes chez les autres.

Je ne vais pas vous mentir au début mon mari était un peu sur sa réserve par rapport à tout cela, mais au fil du temps il a pu observé ce que je vous disais plus haut : j’étais plus épanouie dans ma vie de couple. Maintenant c’est même lui qui me dit : tu n’as pas une soirée « filles » ce week end ? De plus il avoue aussi qu’il aime s’occuper des enfants alors pourquoi encore hésiter ?

J’ai pu observer aussi que les hommes sont plus ouverts sur ce sujets que les femmes.Il y a quelques semaines mon mari et moi nous avions des couples d’amis à dîner, on parlait de divers sujets et on est arrivé sur ce sujet et les maris me posaient des questions par rapport à cela donc je leur ai raconté nos péripéties et j’ai été agréablement surprise par leur écoute, ils ont même suggéré à leurs épouses de faire de même !!

Maintenant que j’ai partagé avec vous mon expérience j’espère vous avoir convaincu du bien fondé des soirées filles. On a qu’une vie alors riez, sortez, n’ayez plus peur des préjugés…

Et si je ne vous ai pas encore convaincu il me reste encore une arme à sortir  : des photos personnelles , mais attention ces photos sont riches en émotions, pleine de joie et de rires et doivent rester entre personnes qui ont la joie de vivre.

Je vous remercie de m’avoir lu et à un prochain défi .

305027_474957962528206_1205925103_n 11165311_10204486298094303_1211027176220156000_n 13521854_10206915614825703_5854339244187109562_n 13599844_10206915617345766_2400057913026540381_n 14232609_10207382387614731_4281746270674605506_n

Tuto : le liniment maison

Bonjour chers lecteurs!!!
Comment faire soi-même son liniment oléo-calcaire?? Voilà une question que beaucoup de mamans se posent…

Amandine de la boutique Bois de Soluthé va vous expliquer comment réaliser un SUPERBE liniment maison!!!! Une recette FACILE et DOUCE pour BEBE!!!

Coucou, c’est Amandine! Voici comment procéder…
Liste du matériel de base :

liniment-0

Rien de compliqué… L’eau de chaux se trouve dans toutes les grandes surfaces (vers l’eau déminéralisée). Je prends de préférence de l’huile bio, parce que si je fais moi-même mon liniment, c’est pour des raisons financières (très avantageux) mais surtout pour le respect de la peau si douce de mon bébé d’amour que j’aime à la folie (outch! Désolée, je m’emballe!)
Bref, une fois les ingrédients rassemblés, il vous faut un bidon… Le mieux est de conserver le dernier que vous avez acheté, sinon, vous pouvez trouver des bidons à pompe sur des sites dédiés (mais franchement, ce serait dommage!)

Ensuite, la règle est super simple : MOITIE-MOITIE!!!!!! Et on mélange…
Voilà, BRAVO, vous avez réussi votre premier liniment de base…

Maintenant, allons un peu plus loin…
Pour rendre ce dernier un peu plus visqueux, un peu plus opaque, un peu plus « comme à la pharmacie », vous pouvez ajouter…. de la cire d’abeille!

liniment-2

Nul besoin de trouver un apiculteur dans le coin, désireux de vous en procurer! Vous pourrez en acheter en pharmacie, ou dans certains magasins bio. J’ai trouvé la mienne sous forme de petites pastilles, très faciles d’utilisation.

liniment-3

Pour les utiliser, mélanger un peu d’huile à quelques pastilles, et faites fondre l’ensemble au micro-onde. Une fois les pastilles fondues, procédez comme plus haut. Votre mélange sera plus consistant, comme une vinaigrette « qui prend ».

Et pour aller ENCORE plus loin, vous pouvez réaliser vous même votre eau de chaux!
Achetez de l’eau de chaux éteinte en pharmacie (c’est de la poudre blanche). Il faut mélanger 5g de chaux éteinte avec un litre d’eau minérale. Votre eau est alors très trouble. Ensuite, filtrez pour que l’eau redevienne translucide. Vous avez votre eau de chaux!

Voici ce que j’utilise :
liniment-4

A vos ustensiles!!!!!!!!!!
Si besoin n’hésitez pas à me contacter, ou à laisser un message après avoir tester la recette!!!
Bonne cuisine!
Amandine de la boutique Bois de Soluthé

Maman qu’est ce qu’on fait aujourd’hui?

Voila une question qui risque de résonner à vos oreilles pendant l’été ! C’est vrai que 2 mois de vacances pour les enfants c’est pas mal, mais pour les parents … comment dire… cela peut paraître plus long. Même s’ils voyageront sans doute entre nounou, papi et mamie ou autres oncles et tantes, il va bien falloir les occuper ces petits monstres !!

« Maman, j’m’ennuie », « Papa, je ne sais pas quoi faire ?  » Bref, parfois le temps semble s’être arrêté.

Je me mets au défi, car je suis une fée intrépide, de vous trouver 10 occupations pour vos enfants à expérimenter  durant les congés d’été.

this family's

S’occuper en restant à la maison : c’est simple !

On s’occupe tout en restant chez soi, il existe une multitude d’activités à faire avec les enfants.

Jeux d’eau, un incontournable !

C’est l’activité rafraîchissante de l’été ! une petite piscine gonflable, une bassine remplie d’eau, des pistolets à eau … faites confiance à vos enfants pour trouver comment s’amuser avec l’eau !

On peut aussi avec de simples bouteilles d’eau percées organiser une bataille d’eau; ils peuvent s’y amuser durant des heures ! Une activité à renouveler durant tout l’été et qui aura un succès garanti à chaque fois.

Range ta chambre !

Oui, alors vous allez me dire que le rangement ce n’est pas vraiment une occupation, cela va être dur de les inviter à participer … et bien le rangement peut aussi rimer avec changement !  Profitez de ce moment pour tout vider, faire du tri avec votre enfant. Bien sur, suivant l’âge de votre enfant, il risque de ne pas vouloir trier grand chose mais plutôt tout garder.

On peut organiser à défaut un grand bain pour les doudous, à privilégier un jour de grande chaleur. Remplissez une grande bassine et mettez tous les doudous à barboter, cela ôtera la poussière et leur donnera une odeur de propre, car on connaît l’hygiène d’un doudou favori ! Votre enfant sera sans doute ravi de ce moment.

Vous pouvez aussi en profiter pour réorganiser sa chambre afin qu’il puisse se projeter dans de nouveaux jeux. Après avoir trié, n’hésitez pas à changer les meubles de place: un coin bureau à la place du lit, un circuit de train qu’on ressort du placard, un coin salon de thé au milieu de la chambre … Créez-lui un nouvel univers et un nouvel espace de jeux, vous verrez il risque de rester dans sa chambre plus longtemps que ce que vous pensiez (enfin au moins les 2 premiers jours…).

Le parcours du combattant

Non, bien sûr, je ne parle pas de votre ressenti après 2 mois de vacances scolaires, mais d’une petite idée toute simple qui a fait ses preuves. Improvisez un parcours ludique ! il vous faudra une petite dose d’imagination. Dans votre jardin, vous pouvez disposer des planches, des chaises de jardin, des boules à envoyer dans un sceau et vous voilà prêts à créer un parcours de motricité pour vos enfants. Faites avec ce que vous avez et vous verrez qu’ils plongeront avec humour dans ce parcours imaginé par vos soins. Par temps de pluie vous pourrez même l’organiser en intérieur … on rampe sur le canapé, on se faufile sous la table …

Préparez un cahier de vacances personnalisé

Vous allez partir en vacances, c’est alors le moment de faire participer votre enfant et de le faire patienter ! Réalisez un petit carnet où vous pourrez préparer avec votre chérubin l’itinéraire que vous prendrez;  imprimez lui et faites lui découvrir les différentes régions que vous traverserez, il pourra se repérer pendant le trajet et peut-être le trouver plus intéressant. Notez aussi dans ce carnet la liste des affaires qu’il devra mettre dans sa valise, et laissez le barrer cette liste au fur et mesure qu’il remplira sa valise (imprimée en double, elle vous servira pour le voyage du retour, il sera ainsi sûr de ne rien oublier).

Complétez ce carnet de quelques feuilles de papier (et pochettes plastiques pour y glisser les feuilles) et laissez votre enfant remplir son cahier de vacances avec tous les trésors qu’il pourra récolter pendant les vacances : tickets d’autoroute, places de manège, sable ou galets de la plage, cailloux ou fleurs (non protégées, on s’entend bien !) des montagnes … voilà une jolie façon de profiter de son lieu de vacances.

Si vous restez à la maison cet été, vous pouvez réaliser ce petit carnet sans problème, il vous suffira de noter avec votre enfant les choses que vous faites pendant les congés: une balade à pied, on ramasse quelques souvenirs, ou fleurs à faire sécher. Vous pourrez noter une recette que vous aurez testé ensemble, le coloriage d’un dessin animé que vous aurez visionné un jour de pluie. Tous ces petits moments que l’on ne prend pas le temps d’apprécier au cours de l’année. Et vous verrez que les vacances à la maison seront bien remplies !

this family's (1)

Les sorties : On s’amuse mais pas à la maison !

Les sorties en extérieur sont les grandes occasions des vacances pour les enfants ! Le budget régit parfois le nombre de sorties, mais il existe aussi de petites sorties qui ne coûtent rien, si ce n’est un peu de bonne volonté !

La sortie vélo :

La première idée, car il en faut bien une, c’est une journée sportive en famille. Quoi de mieux qu’une petite balade à vélo. Partout en France, les pistes cyclables se développent de plus en plus, vous permettant de profiter de nos beaux paysages français. En bord de mer, à la campagne, à la montagne pour les plus sportifs, vous pourrez découvrir la nature au rythme doux des vacances.

Certains circuits sont mêmes instructifs et vous propose de découvrir des lieux d’histoire et de patrimoine. Cette carte interactive vous permet de découvrir différents circuits vélo dans votre région. Vous pourrez aussi vous rapprocher du site internet de votre région qui vous fournira sans doute toutes les informations nécessaires. Et par la même occasion une multitude de sorties à faire proche de chez vous.

Le best … une journée d’émotions :

La sortie au parc d’attractions est sans doute l’une des sorties préférées des bambins.

Une journée au parc d’attractions, c’est une journée de rigolade et de dépaysement assuré! Le repas tiré du sac ou sur place, vous trouverez des snacks et restaurants pour vous accorder une pause durant cette folle journée. Beaucoup de parcs proposent même un zoo, à faire en début de journée pour les jours de forte chaleur, car les animaux sont souvent comme nous, ils craignent les après-midi trop ensoleillés. Renseignez-vous, des goûters animaux sont parfois organisés dans ces parcs et vous permettent de voir les animaux pendant que les soigneurs leur offrent le repas. Un moment privilégié pour vos enfants et pour vous.

Pour trouver votre bonheur, voici un site qui propose une sélection de parcs proposant attractions et/ou parc animalier.

Maman , on joue à la marchande?

Une brocante ! Voici un bon moyen de se débarrasser des vieux jeux ou autres affaires qui parsèment la maison. Organisez avec votre enfant un rangement et un tri (vous l’aurez peut être fait en rangeant sa chambre !!), regardez aussi dans vos affaires, il y a sûrement plusieurs choses dont vous ne vous servez plus. Partez pour la journée faire une brocante avec votre enfant. Il aura la joie de récolter un peu d’argent de ses jouets trop « démodés » à son goût, qui feront sans doute le bonheur des autres.

Un petite remarque cependant … ne pensez pas revenir la voiture vide, car vos enfants trouveront sûrement un jouet « démodé » d’un autre stand à rapporter !!

Pour retrouver les événements proches de chez vous voici un petit guide.

this family's (2)

Pendant les vacances, on se crée des moments de partage!

On invite un copain?

Les liens que les enfants tissent avec leurs copains de classe sont parfois très forts et 2 mois sans les amis c’est bien long … alors un après midi, pourquoi ne pas faire venir un camarade à la maison. Cela sera l’occasion de discuter de la future rentrée, de ses nouvelles affaires de classe, des belles choses que l’on a faites pendant le début des vacances. Organisez un petit gouter, des bonbons et c’est parti pour une petite après-midi de partage.

Préparez avec votre enfant l’arrivée de son ami, créer quelques rébus, une petite chasse au trésor avec un butin de gourmandises à la clé. Un casse boite, une pêche à la ligne, autant d’activités qui donneront à ce moment un petit air de fête.

On mange ailleurs ?

Une idée tout simple et qui ne coûte rien de plus … le pique-nique. A organiser au fond du jardin ou dans un coin de nature, à vous de trouver. Les enfants adorent les pique-niques : on mange des choses rigolotes, on grignote avec les doigts et on admire ce qui nous entoure, un vrai moment de calme et de détente.

On profitera de la couverture installée pour l’occasion pour trainer un peu et tenter, je dis bien tenter, une sieste … sinon on pensera à apporter un jeu de société ou jeux de cartes pour finir ce moment agréable.

Et le soir venu … pourquoi ne pas planter la tente au fond du jardin, et passer une soirée comme au camping.

On invite qui ce soir?

Un petit jeu de rôle qui va plaire à coup sûr aux enfants: Pourquoi ne pas ouvrir votre restaurant familial pour une soirée ? Qui seront les premiers invités ? Pourquoi pas Papi et Mamie? Tonton ? Des amis ?

Préparez le repas avec votre enfant, faites-le participer à la décoration et le préparation des plats. Poussez le jeu de rôle jusqu’au bout et proposez à vos enfants d’assurer le service à table, d’écrire le menu, ou de proposer les plats disponibles à leurs invités. Créez une ambiance avec une décoration de table faite par leur soin ou par vous-même.

Cela vous assurera une soirée inoubliable et un beau moment de complicité en famille !

Vous pouvez piocher dans nos tutos pour enfants ou nos tutos pour adultes , entre décoration et recettes vous trouverez votre bonheur !

Je n’ai pas la prétention d’avoir révolutionné vos vacances, mais l’espoir de vous avoir fait découvrir au moins une activité à faire avec vos enfants.

Que l’on ait de petits ou de gros moyens, un peu ou beaucoup de temps, nos enfants savent profiter de tous ces petits instants que nous leur proposons. Il nous suffit de rentrer dans leur monde pour voir qu’un peu d’amour fait tout !

Vous avez d’autres idées ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires ! Partager ses idées avec les autres … ça aide tout le monde à avancer !

Bonnes vacances à toutes les petites et grandes familles et profitez de votre été !!

Article rédigé par le team découverte

Anne – theme ta table

Amélie – BleuetClaymentine

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

On a testé pour vous : LES COUCHES LAVABLES!!

Bonjour à tous, aujourd’hui c’est Amandine, de la boutique Bois de Soluthé, qui vient vous proposer un nouveau thème qu’« On a testé pour vous».

Afficher l'image d'origineCette fois, j’ai décidé de vous parler des couches lavables… Parce que… lorsqu’on veut se mettre aux couches lavables, et que l’on n’y connait rien…Premier réflexe de survie : LA FUITE !!! En cherchant des infos sur le net, sur les forums de discussion, une débutante aura l’impression de poser les pieds sur une autre planète !!! Et c’est normal !

Vous ne différenciez pas les boosters des inserts ? La surcouche et la culotte, c’est pareil ? TE3, TE2, TE2, BBD, les tailles uniques, les multi-tailles, les contours, les snappys… HAAAAAA !

NO PANIC !!!! Afficher l'image d'origine      NO PANIC !!!!!

Voici un petit debrief pour s’orienter plus facilement vers les modèles qui correspondent à nos souhaits… A suivre, pas à pas…

PREMIÈRE ÉTAPE : LE CHOIX DU SYSTÈME DE COUCHES

Afficher l'image d'origine

Pour ne pas être déçu, le choix du système est une étape cruciale. On va dire qu’il existe 3 GRANDS groupes de couches lavables :

  • Les couches lavables classiques : Ces couches n’ont qu’un rôle d’absorption. Elles ne doivent donc jamais être utilisées seules, mais toujours avec une culotte de protection (on en reparle après)
  • Les couches lavables intégrales : Elles se déclinent sous plusieurs modèles, mais c’est le système le plus proche des couches jetables. (on en reparle après aussi)
  • Contours et langes : A l’ancienne, vous utilisez un carré de coton plié que vous pouvez refermer avec un « snappi » (truc en plastique très pratique) ou à l’ancienne ! Ce système nécessite l’usage d’une culotte de protection. (PS : contour = lange = grand carré de tissu en coton !!!)

Tableau comparatif de critères

couches0

Source : http://www.lilinappy.fr/choisir-couches-lavables-modeles/

 

DEUXIÈME ÉTAPE : LE CHOIX DU MODÈLE

 

Si vous partez sur un système couche classique + culotte

:
Ce système est donc composé de deux parties bien distinctes : – une partie absorbante : la couche classique, dont le rôle est d’absorber l’urine. – une partie imperméable : la culotte de protection (= surcouche), destinée à empêcher les fuites !

Afficher l'image d'origine

source : http://www.pthiboo.fr

Il existe un grand nombre de couches classiques, tant dans les marques, que dans les modèles… Encore une fois, il faudra trancher : multi-taille ou taille unique ? A scratch ou à pressions ? En coton, coton bio, bambou, microfibre ?

Là, je ne pourrais pas faire le choix pour vous… Mais c’est ce système là que j’ai surtout utilisé… Donc voici une petite liste de conseils que je peux vous donner :

  1. Pour un lavage tous les 2 jours, il faut environ 15 couches classiques, et 6-7 culottes (qui s’utilisent pour 2 à 3 couches successives).
  2. Préférez les culottes à goussets, c’est-à-dire avec un rajout de matière au niveau de la cuisse pour suivre plus efficacement les mouvements de bébé (perso, je n’avais que des fuites sans les goussets)
  3. Préférez les couches fines, et bien absorbantes pour les nouveau-nés, sinon, avec un effet gros popotin, lorsque votre bébé sera couché (donc 23h sur 24 au début), il aura les fesses plus hautes que le nombril et le nez… Malheureusement, le modèle que j’avais trouvé, au top, n’existe plus… Les Thirsties ensuite, ont très bien fait l’affaire…
  4. Préférez les multi-tailles, même s’il faut racheter des couches quand l’enfant grandit, si vous souhaitez limiter la taille du popotin de votre petit ange !

Si vous partez sur un système couche intégrale, il va falloir choisir entre 3 systèmes !

1- Couche lavable intégrale TE1 (Tout-en-un)

couches 1Cette couche est celle qui se rapproche le plus de la couche jetable. Comme son nom l’indique, la partie absorbante et la partie imperméable ne sont pas dissociées. Elles sont donc appréciées pour leur simplicité d’utilisation. Vous trouverez un très large choix de modèles. Par contre, elles sont assez onéreuses, et leur capacité d’absorption est limitée. Le séchage est aussi assez long… Un exemple chez Blueberry en image.

Petite variante : La couche intégrale TE1 à poche : La différence avec la TE1 classique est l’existence d’une partie amovible qui sèche plus rapidement une fois séparée de la partie imperméable.

2- Couche lavable intégrale TE2 (Tout-en-deux)

couches2La TE2 est un système plus économique. Elle se compose d’une culotte imperméable et d’un élément absorbant (insert, couche classique) qui se pressionne à l’intérieur. Le système TE2 permet donc de réutiliser la partie imperméable : seul l’insert absorbant est remplacé par un propre à pressionner dans la couche.

Une exemple : La couche lavable Pop-in.

3- Couche lavable TE3 ou couche hybride

couches 3

 

Les couches lavables TE3 sont appelées couches hybrides car elles peuvent être utiliser avec des parties absorbantes lavables ou jetables biodégradables !!! La couche lavable hybride est composée d’une culotte en tissu qui contient une poche imperméable, dans laquelle on place un insert lavable ou jetable. Elles sont assez fines dans l’ensemble, et on peut jouer sur l’efficacité d’absorption en utilisant différents types d’inserts. Une utilisation avec inserts jetables uniquement reste assez onéreuse.

 

 

TROISIÈME ÉTAPE : NE PAS SE PRÉCIPITER

Une fois votre choix fait, n’acheter pas tout votre stock d’un seul coup !!! Il vaut mieux en prendre une ou 2 au départ, pour tester, puis compléter si elles vous conviennent, et si elles conviennent à la morphologie de votre enfant…

ASTUCE POUR NE PAS SE RUINER

Que vous soyez en période de test de différents modèles, ou que votre choix soit fait, vous pouvez trouver très facilement des couches d’occasion, et de bonne qualité !!! Faites les petites annonces (le bon coin est très bien pour ça), et voici un forum qui sera une vraie mine d’or pour vous : la bourse aux couches… Une vraie foire à la couche lavable sous toutes ses formes !!!

La Bourse aux couches lavables Index du Forum

Vous pourrez également revendre vos couches lorsqu’elles ne vous serviront plus !

QUELQUES MARQUES QUE JE CONSEILLE

Les marques qui n’existent plus…(soupir, quand même…) on en parle pas…

Pour mon ainé, ma marque phare a été Thirsties ! C’est une marque américaine. Des couches toutes simples, avec des couleurs peps unies, pas très grosses, bien efficaces… de la naissance à la propreté, j’ai vraiment adhéré !!

(Difficile d’en trouver aujourd’hui en France apparemment … Voir sur Amazon, sinon en occas !)

http://www.calinsetpopotin.com/couche-preformee-thirsties.html

 

Mais surtout, mon 2ème coup de cœur, qui a supplanté les Thirsties ce sont les P’tit Dessous!! P’tit Dessous est une marque française. Ils ont plusieurs systèmes de couches. Mes favorites ? Les so Bamboo !!!

https://www.ptitsdessous.com/

 

 

POUR CONCLURE SUR LES COUCHES LAVABLES :

Pour moi, les couches lavables n’ont jamais été une contrainte… C’est une philosophie de vie. Oui, il y a un peu de travail en plus (lavage évidemment), mais lorsque l’on fait ce choix-là, on le fait pour son enfant, pour son environnement, pour son budget (oui, oui, ça ne semble pas évident au premier abord, mais avec l’occasion et la revente, je vous assure que j’ai fait de belles économies par rapport aux jetables)… C’est un choix que je ne regrette vraiment pas !!!

Quelques sites référents : https://www.ptitsdessous.com/ http://www.lilinappy.fr/

Article rédigé par Amandine, boutique Bois de Soluthé.

Enregistrer

Enregistrer

Le livre : L’affaire Jane Eyre de Jasper Fforde

Si vous aimez les livres, alors vous adorerez ceux de Jasper Fforde, … FORCEMENT !!!

J’ai découvert « L’affaire Jane Eyre », un peu par hasard… Pour moi, ça a été un de ces moments dans la vie où l’on se dit « Wahou ! Merci la vie ! J’ai eu aujourd’hui une chance pas croyable, le destin m’a mis ce livre entre les mains… Mais wahou !!! Juste Génial !!! »

 

Jasper Fforde

Le romancier : Jasper Fforde

L’écrivain : Jasper Fforde

Jasper Fforde bossait dans le cinéma, qu’il a laissé tomber pour se consacrer à l’écriture… (Bonne nouvelle pour nous, hein !) L’affaire Jane Eyre n’est que le premier roman d’une série (2ème bonne nouvelle pour nous !!! En plus, il y en a plusieurs !)

Il y en a 5 en tout ! Mais Jasper Fforde ne s’est pas arrêté là ! Il a écrit plusieurs autres livres, pas tous traduits en français (pour le moment), car ce génie est natif du Royaume-Uni !

En 2011, il a également commencé une Série pour les ados : La Série Jennifer Strang, dont seulement 2 livres existent actuellement en français !

 

l'affaire jane eyre

Le livre : L’affaire Jane Eyre

Le livre : L’affaire Jane Eyre

L’héroïne du livre, Thursday Next, travaille à la section de la brigade littéraire. Son rôle est en gros de stopper, d’empêcher ou d’enquêter sur les méfaits que les livres sont amenés à subir. Ce métier semble bien tranquille voire même assez ennuyeux… jusqu’à ce que quelqu’un kidnappe Jane Eyre

Jasper Fforde joue avec les mots, les livres, LE livre lui-même… C’est drôle, prenant, haletant, l’histoire accroche… Bref ! Du bonheur en page !

Type de livre

On peut classer ses romans dans le genre « light fantasy » dans la mesure où l’humour en est l’ingrédient dominant.

La Fantasy humoristique (ou light fantasy) est en fait un sous-genre de la fantasy. Comme son nom l’indique – light signifie « léger » en anglais – elle se base sur la fantasy dite classique, en se moquant ou en la parodiant. L’humour, le non-sens et l’absurde sont largement utilisés pour mettre en avant le ridicule d’une scène, ou son décalage total.

Petit conseil

Lire Jane Eyre, ou au moins un résumé avant de commencer L’affaire Jane Eyre… Je ne connaissais moi-même pas Jane Eyre, et j’ai dû me trouver vite fait un résumé de l’histoire en cours de lecture… Le faire avant, c’est quand même mieux… (ou regarder le film!!)

Très bonne découverte, très belle lecture !

Article rédigée par Amandine, boutique Bois de Soluthé.

Enregistrer